Les inconvénients du leasing

publié le 14 février 2021

Le leasing ou la location avec option d'achat propose un compromis flexible entre la location longue durée (LLD) et l'achat traditionnel d'une voiture. Comme avec la LLD, il est possible de restituer le véhicule à la fin du contrat, mais contrairement à celle-ci, il est possible d'en faire l'acquisition à la fin du contrat. La LOA séduit de plus en plus les Français. En 2017, une étude d'ASF montre une augmentation de 25 % de ces contrats. En 2019, on estime à 75 % des voitures neuves financées en LOA. La crise se cache derrière cette tendance. Pourtant, on peut se demander si la location avec option d'achat est vraiment la solution idéale pour tous les automobilistes.

 

 

C'est quoi la LOA ?


 La LOA, c'est une location sur une durée de 12 à 61 mois qui laisse l'opportunité d'acheter la voiture à la fin du bail. Le signataire du contrat peut aussi bien la rendre que la conserver, auquel cas, il devra verser une somme qui a été fixée lors de la signature du contrat.
 
 
Le contrat va comporter cinq grands points à surveiller :
 
 

  • La durée de la location

  • Le montant à payer en cas d'achat

  • Le prix du loyer mensuel

  • La garantie à payer

  • Le kilométrage autorisé
     
     

On peut déjà voir se dessiner les contraintes qu'impose la location avec option d'achat.
 

 

 

Les inconvénients du leasing

 

La LOA est une solution très séduisante à première vue, mais cette solution laisse peu de liberté et peut se révéler très contraignante et finalement plus onéreuse que d'acheter une voiture neuve. Tout d'abord, il faut bien comprendre que la LOA ne fonctionne pas comme une location longue durée. Le signataire est entièrement responsable du véhicule comme si c'était le sien. Il doit donc prendre à sa charge les frais d'immatriculation, de carte grise, d'entretien et des dégâts éventuels. Ainsi, les sociétés de leasing imposent la plupart du temps une assurance tous risques et toutes options pour ce type de contrat. Il n'est donc pas possible de choisir une assurance qui serait moins onéreuse comme l'assurance au tiers. On peut trouver logique de payer l'entretien ou même les réparations plus lourdes, mais on peut se demander quel est l'intérêt de payer pour une voiture que l'on n'est pas sûr de conserver ?

 


 Le kilométrage limité est aussi un facteur rédhibitoire quand on est un automobiliste épris de liberté. Il faut savoir que dépasser son quota peut coûter cher et à contrario, il est dommage de payer le prix pour un nombre de kilomètres sans les utiliser, non ?
 
 
Le dépôt de garantie à verser va dépendre du prix du véhicule que vous souhaitez louer. Cela reste une somme que le locataire va voir immobiliser durant le temps de son contrat. Il pourra la récupérer à la remise du véhicule seulement si l'agence juge que l'état est parfait.
 
 
C'est là où le bât blesse parce qu'il faut s'attendre à payer le prix fort pour la moindre réparation. Si vous souhaitez acquérir le véhicule à la fin du contrat, il sera nécessaire payer le restant dû ainsi qu'une nouvelle carte grise. Lors du retour du véhicule, on estime que le locataire a payé entre 60 et 80 % du prix. Il devra rajouter la somme négociée pour racheter le contrat.

 

Tableau comparatif LOA vs Crédit auto - Carriola France


 Au final, le véhicule revient plus cher avec toutes les contraintes d'une location. Vous avez tous les frais d'un véhicule personnel alors qu'il ne vous appartient pas.

 

Une solution plus efficace : l'achat et la revente

 

C'est une solution qui est très efficace, mais qui n'est pas vraiment utilisée  par les automobilistes français.

Il est plus rentable d'acheter une voiture d’occasion récente à crédit et de la vendre quelques temps après.  Durant deux ans, vous serez libre de l'utiliser et de choisir l'assurance qui vous convient le mieux. Les réparations ne vous seront pas imposées. Deux ans après, par exemple, vous revendez le véhicule avec une faible décote et vous profitez d'un apport pour vous en offrir une nouvelle.

 

La solution de l’import est particulièrement rentable puisqu'on peut économiser jusqu’à 30% sur certains modèles ce qui permet d'amortir la décote de la première année.

 

publié le 14 février 2021